EN LECTURE

Johanne Defay, la vague en poupe

Johanne Defay, la vague en poupe

Rendez-vous à la Piscine Molitor pour un déjeuner, organisé par Puressentiel, en compagnie de Johanne Defay, la numéro 7 au classement mondial de la World Surf League. A bientôt 22 ans, cette réunionnaise d’adoption, est devenue en juillet dernier la 2e française de l’histoire à remporter une étape de Coupe du Monde. Pas de crinière blond californien, pas de sponsor depuis deux ans mais un naturel déstabilisant, une maturité presque hors norme et des défis plein la tête. Une demoiselle à suivre de très près !

 Defay9-1280x854

J’ai commencé le surf après avoir vu le film Blue Crush !

Ton meilleur souvenir sur une planche de surf ?

J’en ai trop… C’est mon mode vie, j’ai plus que des souvenirs.

Est-ce que tu as l’impression d’avoir grandi plus vite que les autres ?

Tout est relatif, je sais voyager et me débrouiller aux quatre coins du monde mais j’ai eu du mal dans le métro à Paris. Haha, je rigole. Je n’ai pas suivi le chemin « normal » et je suis donc un peu différente ce qui veut pas dire que je suis plus mature.

En quoi être une surfeuse est un challenge ?

Tout au long de ma carrière, il y a eu des moments où je me suis demandée si je ne préférais pas être avec mes copains le samedi soir, aller à la fac etc. Le sport de haut niveau c’est difficile, il y a beaucoup de remise en question mais c’est aussi des moments fabuleux, indescriptibles. En surf, il y a très peu de structures, il faut donc se débrouiller tout seul, c’est un des aspects le mois facile à gérer. Mais le voyage, la compétition, les rencontres humaines etc. Tous ces moments privilégiés valent vraiment la peine.

En France, on ne vous prend pas au sérieux quand vous dites que vous êtes surfeuse.

Quelle est ta routine alimentaire ?

J’essaye de manger le plus possible de légumes et de fruits et d’adapter mes proportions de glucides et de protéines en fonction de mes entrainements. Je reste gourmande et à ce que je sache je n’ai pas t’intolérances.

Defay8-1280x854

Et ta routine sportive ?

Entrainements matin et soir, avec des journées de « repos actifs » beaucoup moins intenses. À côté, je pratique la course à pied, la musculation, proprioception, skate, VVT, natation ou plongée.

Quel est ton rituel bien-être ?

Je n’ai pas vraiment de rituel avant l’effort, sauf lorsque j’ai mon masque d’huile capillaire Puressentiel déjà en place de la nuit et la crème solaire SeventyOne Percent. Post effort, une douche très chaude ou froide en fonction de la température, démaquillage puis une huile beauté de la peau ou à l’arnica de chez Puressentiel en fonction de comment je me sens. C’est à peu près tout ce que je fais au quotidien.

Si tu devais me convaincre d’essayer le surf, tu me dirais quoi ?

Que tu n’as probablement jamais connu ces sensations !!

C’est quoi ton prochain défi ?

La dernière étape du tour à Maui, finir top 5 mondial.

Defay9-1280x854

Et ton plus grand rêve ?

Être championne du monde une fois dans ma carrière. Et dans ma vie, toujours apprécier les choses les plus simples.

Tu te vois où dans 10 ans ?

Toujours sportive mais en reconversion. Une vie différente de la compétition, peut-être coach, peut être tout autre chose… je ne sais pas trop.

Defay5-1140x500

Mon endroit préféré pour surfer ? Les îles Fidji, pour le côté sauvage et le mix des cultures.

 


Mademoiselle Run, Healthy Lifestyle. Des gangs de girls aux mollets musclés, des bavardages et des rendez-vous dans la vraie vie. Rejoignez le move.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM